Accueil| Forum|

Se connecter

Pseudo :
Mot de passe :
Vidéos| Devenir membre| Se connecter

Rechercher

Nettoyer l'actuateur de pompe injection

(Comment ressusciter une pompe injection soi-disant morte ?)
(enfin... parfois...)


Vous avez une golf 3  ou une Audi 80 avec moteur TDI.
Vous avez plus de 200 000km au compteur.
Votre voiture broute au ralenti et ce dernier n'est pas stable.
Votre voiture fait des gros à-coups à l'accélération.
Ça vous donne le mal de mer d'aller embaucher.
Si vous êtes dans cette situation vous vous êtes certainement renseigné sur les possibles causes de ce problème.
Résultat:
- c'est les injecteurs M'sieur.
- c'est l'embrayage p'tit
- c'est l'électronique M'dame.
- c'est la pompe injection qu'est morte mon gars (2000€)
...
J'en passe et des meilleures.
En réalité vous êtes sans doute face à une panne ultra standard sur ces deux moteurs.
Ils sont, en effet, tous deux équipés de la même pompe injection; une pompe Bosch rotative de type VE.
Pompe de très bonne qualité ayant toutefois une faiblesse...
Une partie de la pompe, appelée actuateur, contient un petit cerveau moteur qui permet de varier la quantité de diesel distribuée. L'actuateur est ce qui fait office d'accélérateur, on l'appel aussi 'tiroir de régulation de débit'. Ce cerveau moteur se compose d'un électroaimant (aimant + bobine).
Avec le temps, différentes pièces métalliques du moteur s'usent pour des raisons diverses et variées. Cette usure génère donc une quantité extrêmement minime de limaille de fer.
Le problème est que l'aimant ainsi que les champs magnétiques générés par l'actuateur attirent systématiquement toute la limaille passant dans la pompe à injection. Au bout de 200 000km (grosso modo), l'accumulation de limaille commence à coincer l'aimant de l'actuateur provoquant des à-coups à bas régime (ralenti et accélération). Ces à-coups disparaissant un peu si on tape vraiment dans le tas mais se problème ne fait que s'aggraver au fil du temps.
Pour les moins bricoleur il suffit donc de changer cet actuateur (350 / 400€ neuf) pour régler le problème.
Pour les plus courageux, il reste possible de démonter l'actuateur pour nettoyer la limaille et, là aussi, régler le problème.  
Cette page détail la procédure à suivre pour nettoyer l'actuateur. Attention, même si cela n'a rien de bien compliqué, cela demande quand même une certaine expérience. De plus si vous vous loupez, le garagiste ne vous loupera pas.
Aller, on commence.
Avant d'attaquer, vous devez avoir la vue ci-dessous (si vous avez une golf; pour l'audi, j'ai pas de photos).
Commencez par enlever le cache supérieur; vous obtenez la vue ci-dessous.

A CE MOMENT, IL FAUT TOUT NETTOYER A L’ESSENCE AU TOUR DU CAPOT SUPÉRIEUR DE POMPE (1).  Si vous mettez quoi que se soit dans votre pompe, vous serez au minimum bon pour un démontage complet de la pompe et je n'ai pas les info nécessaires...
L'actuateur peut coulisser de gauche à droite (modification du ralenti), il faut donc faire des repères(2) à la pointe à tracer pour le remontage (pas au marqueur sinon au nettoyage, ça part). Si vous ne le faites pas, il faudra régler le ralenti en fin de remontage.
On débranche ensuite tout ce qui est relié à l'actuateur:
- la fiche de commande électrique ainsi que ses attaches (3)  
- le retour de gasoil (4)  
Vient ensuite le moment de retirer le capot supérieur de l'actuateur. Celui-ci est fixé par 4 vis (5) (3 vis torx + 1 vis VW aussi connu sous le nom de 'vis à la con'). Cette vis n'est la que pour vous gêner (et je reste poli).
Pour cette vis spéciale, une petite intervention à la scie a métaux (ou Dremel) permettra d'obtenir une tête pour tournevis plat. Ah j'oubliais, la vis est collée en plus...
Vous pouvez couper un peut le carter qui entoure la vis. C 'est pas grave, lui aussi est juste là pour vous gêner.
Voir ci-dessous pour l'intervention.
Le mieux serait de ne pas reposer cette vis. Perso, on la remplace par une vis BTR qui va très bien...
Nettoyer dès la vis desserrée pour éviter que des copeaux de fer n'aillent dans la pompe.

Une fois le capot supérieur retiré, ON CAMOUFLER BIEN AU NIVEAU INFÉRIEUR DE L'ACTUATEUR. Ça évitera les dépôts dans la pompe.
Vous devez donc voir ceci (grosso modo).

Vu de dessus l'actuateur ressemble à ceci.

Pour préparer le terrain pour la suite, on va desserrer quelques vis (juste desserrer):
- vis des fils du moteur (accélérateur) (1)  
- vis du potentiomètre (capteur de position) (2)  
- écrous du plateau (3)
Puis dévissez les 3 vis torx (4) et sortez l'actuateur.
Vous devriez avoir la vue ci-dessous.

On voit le corps de pompe sans actuateur.
SURTOUT NE RIEN FAIRE TOMBER DANS LA POMPE SINON DÉMONTAGE TOTAL DE LA POMPE NÉCESSAIRE.
ET POUR CA, J'AI PAS LES INFO.  
Par la lumière on peut voir une pièce avec une encoche. Un axe sort de l'actuateur et s'enfiche dans cette encoche.
C'est par cette liaison que le débit de la pompe varie (accélération). Elle peut tourner sur elle-même et aussi se déplacer de droite a gauche.
Ne la bougez pas car au remontage il faudra réinsérer l'axe de l'actuateur dedans l'encoche.
Si elle bouge vous pourrez la repositionner par cette lumière au remontage avec le doigt. Propre, le doigt.
Donc autant pas la faire bouger.  
L'actuateur est maintenant sur l’établi.

On continue à le dépouiller pour accéder à la limaille.
Démontage de la broche électrique:
- dévisser les 4 vis du connecteur électrique (2)  
- écartez le connecteur de l’actuateur « juste un peu »  
- avec un tournevis plat moyen écartez un peu les fils de fer des pattes (3)  
Démontage de la bobine d'actuateur:
- le cache (6) est en fait un cache présent sur les cosses métalliques et sur les fils de la bobine.  
- il était déjà enlevé quand j'ai pris la photo. Pour cela il suffit d'enlever 2 petit boulons.  
Démontage de l'axe de l'actuateur (fig. ci dessous):
- repérez bien la position du capteur de position car il faudra resserrer l'axe avec ce capteur au même endroit
- pincez avec une pince etaut l’axe sous l’actuateur  
- décollez le potentiomètre douille de 12 ou 13 (doute ?). Il n’est pas vissé, juste un peut serti (bout conique) par le vis que vous avez desserré en bout d'axe tout a l’heure  

Viens ensuite un passage délicat. Il faut casser les soudures de la broche (ou les couper a ras des soudure).
Dans notre cas, on les ai cassées avec une pince en forçant pour déplacer le fil vers le bord de la patte, comme sur la photo ci-dessous.

Pour ressouder il vous faudra soit une pointeuse précise, soit une bonne dose de débrouille (plus bas).  
 
Enfin vous allez pouvoir retirer le plateau et accéder à l’endroit où est la vrai cause de votre panne.
On dirait pas comme ça mais les petits points qu'on voit partout, c'est de la limaille de fer.

A ce point, ça devient vraiment gênant. Les filandres, c'est la limaille. A 2000€ le tout, ça fait cher le gramme.
Personnellement, le frottement généré par la limaille était tel que certaines pièces avaient changées de couleur à cause de l'échauffement.

Il ne reste plus plus qu'à sortir les 4 tiges filetées (repérez bien leurs places) ainsi que les ressorts (à repérer aussi).  
Une fois ces éléments retirés, on a donc ceci:

Puis nettoyage du corps électroaimant + bobine + carter d'actuateur. Personnellement, j'y suis allé au pinceau + essence, et soufflette à l'air comprimé. Vous pouvez même utiliser un autre aimant plus puissant, histoire de retirer le max de limaille. En effet, le peu de limaille restante ira se recoller sur l'électroaimant dès la remise en service.
Et voila, c'est tout propre!!!

Pour le remontage, on refait tout à l'envers.
Remontage de l'électroaimant (attention aux ressorts).
Repose des tiges filetées.
Repose du plateau.
Reconnexion de la bobine.
Pour la repose du capteur de position, positionnez son embout conique de façon à ce que le capteur touche presque la butée en plastique. Reposer le vis en tête d'axe, serrez légèrement, c'es juste pour sertir le cône.
Vient ensuite le moment vraiment délicat. Le ressoudage de la broche. N'essayez pas de les ressouder avec de l'étain, il ne résistera pas à la température et aux vibrations de la pompe en fonctionnement.
Cette broche est pointée en usine, vous avez donc deux possibilités:
Vous avez une pointeuse précise et vous pointez. Dans ce cas vous serez sans doute gêné par une des tiges filetées. Vous serez alors certainement obligé de passé à la solution 2, pour deux soudures (ça se voit bien).

Vous n'avez pas de pointeuse... bon alors là, âmes sensibles s'abstenir...attention danger.
Vous pouvez souder les contact en vous servant de la batterie de la voiture...
Prenez du fil rigide de 2.5 mm de section (fil de prise électrique). Coupez vous 2 bouts d'environ 80 cm.
Reliez en un au plus de la batterie, un autre au moins de batterie.
Mettez un fil derrière le contact à souder. Appuyer sur le devant du contact avec le second fil.
Le court circuit de la batterie crée un arc qui traverse les deux contact, les fait fondre et les pointe donc...
Ça va très vite...
Cela peut faire fondre votre contact au point que vous n'arriverez plus à le ressouder. Donc entraînez vous si possible sur autre chose histoire de vous habituer aux éclairs...
Résultat ci-dessous sur ma golf (premier essai). C'est moche mais ça tient depuis début février 06  

Si vous ne vous êtes pas électrocuté à l'étape précédente, on continue.
Reposez le capuchon de la broche.
L'actuateur est prêt à être remonté.
N'oubliez pas de bien enficher l'axe de l'actuateur dans l'encoche à l'intérieur de la pompe. Si quand vous accélérez rien ne se passe, vous êtes à côté...
Entre l'actuateur et le capot, un joint est présent. Il faudrait normalement le changer...
Nettoyez le au papier (pas d'essence) et reposez.
Reposez l'actuateur puis le capot en remontant toujours dans l'ordre inverse du démontage.
Essayez de recaler l'actuateur sur les marques faites au démontage. Cela modifie votre ralenti.
Rebrancher le retour de gasoil et la fiche électrique.
Et maintenant on démarre...
Si votre ralenti ne vous convient pas, vous pouvez le régler.
Moteur au ralenti. Dévissez légèrement les vis de fixation de l'actuateur.
Face à la voiture, faite le coulisser vers la droite pour augmenter le ralenti, vers la gauche pour le réduire en donnant des petits coup dessus.
Une fois le ralenti ok, resserrez les vis.
Voila, c'est fini.
Surveillez de temps en temps si vous avez des fuites au niveau de l'actuateur. Perso, ça roule...
Pour conclure.
Vous avez pu voire que ce n'est pas très compliqué mais que cela demande une bonne expérience du bricolage. Donc si vous ne vous en sentez pas capable, voyez plutôt a faire changer l'actuateur chez un bon diéséliste.
retour à la rubrique : Aides mécaniques
VwCiTy - Mentions légales © 2014 - Plan du site - Contact - Partenaires